Cuisine béninoise, Cuisine ghanéenne, Cuisine togolaise, Plats

Akoume togolais: ‘Makoume ou Emakoume (pâte de maïs fermenté)

Akume togolais: ‘Makume ou Emakume (pâte de maïs fermenté). Certain l’appelle même le foufou de maïs

L’aliment de base des togolais est l’Akoumé (Emakoume ou Ewokoume).

L’Akoumé (Makoume ou Banku) est un plat togolais à base de maïs fermenté (on peut aussi ajouter la purée de manioc ou Agbélima) cuit dans une pâte homogène, blanchâtre et homogène. Traditionnellement, le mais est lavé et passé au moulin et écrasé grossièrement. Ensuite tout le son est enlevé, et le reste est mouline de nouveau jusqu’à l’obtention d’une farine fine. La purée de maïs est mélangée avec de l’eau à une pulpe, qui est laissée quelques jours pour s’acidifier (fermenté). Cette bouillie est ensuite cuite et transformée en quenelles avant de servir. Pour ceux qui vivent a l’étranger, la fermentation de la pâte est réduite à quelques heures et l’acidification est obtenue en ajoutant du vinaigre.

L’Akoumé s’accompagne avec les sauces comme le Yébésséssi, Fétri déssi ou Sauce de gombo, Gboma déssi, Adémè déssi, Gbolan déssi, Gnifoti déssi, Agbanme déssi, Dekou déssi, Lanmoumou dessi, Gbekui dessi…

450 g de pâte de maïs fermenté (fabriqué à partir de maïs moulu et de l’eau)

120 g de pâte de manioc (le manioc fermenté et de l’eau)

600 ml d’eau

1 cuillère à café de sel

Préparation

Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et cuire sur un feu moyen au début.

Remuer délicatement avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange soit ferme ; diminuer l’intensité du feu et couvrir la marmite.

Ajouter un peu d’eau bouillante si la pâte est trop dure.

Test de cuisson : mouiller votre doigt et toucher la pâte.  Si elle ne colle pas elle est cuite.

Partager
Yum

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *