Cuisine togolaise

Présentation de la cuisine togolaise

Présentation de la cuisine togolaise

Au contact de la culture étrangère nous avons intégré dans notre régime alimentaire, des plats comme l’attieke, bissap, couscous…comme le disent nos mères ” Le savoir, comme le feu, se cherche chez le voisin”. Je vais même vous surprendre en ajoutant gâteau flan, crêpes…

La cuisine togolaise est vraiment influencée par les apports extérieurs (saucisses, adokougbi ou croupion de dinde, Moulinex électrique…). Nous faisons visiblement moins d’effort physique et nous consommons non-bio pour affirmer un “luxe” (aller au supermarché alors qu’on dispose de produit frais au marche), laisser nos enfants devant la télé ou l’ordinateur toute la journée (au lieu des les pousser à faire du sport…), payer la viande et le poisson au “frigo” (lever du corps) au lieu d’en élever ou d’en payer au marche. Par exemple les poules sont moins stressées et mangent dans leur environnement naturel, lorsqu’élevé dans milieu naturel. La conséquence évidente d’une mauvaise alimentation est l’augmentation du taux d’obésité. Et des gens sont fiers de dire que mon enfant est dodue (evi gne be lan me le mon gnon mon gnon). Respectez l’environnement, faite confiance à la nature :Manger bio, c’est fournir à l’homme et à l’animal des aliments de qualité garantissant des conditions de culture et d’élevage non polluantes et respectueuses du bien être animal et des écosystèmes .Manger bio, c’est soutenir une agriculture durable, moderne, dont les techniques de production préservent la fertilité de la terre (engrais verts, rotation des cultures), respectent l’environnement et les animaux (espace vital, alimentation saine,…). Pour manger bio aux USA!!! il faut être riche!!! Ce qui sont encore au Togo devrait se savoir chanceux, et en profiter. Il est aussi possible de brûler des calories en écrasant avec un moulin traditionnel et marchant beaucoup…

Peu importe vos coordonnées sur le globe, il faut s’alimenter sainement pour garder la forme et la santé. En matière d’alimentation, les excès sont aussi néfastes que les privations,surtout la quantité doit s’allier à la qualité. Les repas doivent être variés et toutes les catégories d’aliments représentées. Manger beaucoup de fruits et légumes, tout simplement parce qu’ils sont riches en vitamines, minéraux, fibres et eau. Les vitamines contenues dans les fruits et légumes sont la vitamine C, la provitamine A ou la béta-carotène. Mangez à des heures fixes. Sinon vous risquez de ne plus satisfaire les besoins, mais de faire une surcharge de calorie. Il faut donc manger à des heures régulières, 3 ou 4 fois par jour.

Pour le bon fonctionnement de l’organisme, pour chasser les toxines, pour faire le plein de minéraux… vous devez boire 1,5 l d’eau, sans oublier le thé, le café, les tisanes pour vous hydrater.

Une activité physique régulière est essentielle, pour entretenir la forme, mais aussi pour préserver sa santé, améliorer son mental.Pousser les enfants a jouer dans la cours,cela leur permet de se distraire mais aussi de brûler les calories. Ne vous ennuyez pas, dès que vous avez un moment, bougez, mettez la musique dansez (je vous conseille kamou- danse togolaise; c’est un bon exercice) marchez, faites de petits exercices.

Nb : ce répertoire ne contient pas les plats importes et sera étendu avec les suggestions des lecteurs.

Les entrées
Salade d’avocat

Salade de feuille verte

La mayonnaise maison

Les sauces :
Agbanme dessi: sauce de tomates et change de nom selon la viande utilisée: par exemple pour la viande de mouton la sauce s’ appelle gbolan dessi ou sauce de mouton, bœuf (gnilan dessi ou sauce de boeuf), agouti (holan dessi ou sauce d’agouti), poisson frais (Lan Moumou Dessi ou sauce de poisson frais)

Fetri dessi (sauce de gombo).

fufussi he (sauce sans tomate ou sauce blanche accompagne de fufu)

Gboma dessi. (Aloma, gbekui, kotonbli, makani, fontete, etrson)

Adémè.

Kodoyor.

Djasse.

Mawusse.

Yébésséssi

Gnato

Fontêtê

M gbagba (friture)

Yebesse fionfion

Hounbli

azin dessi (Sauce d arachide)

Fufu Dessi

Dekou dessi (sauce graine)

Les grillades :
Hanvidokpome (porcelet rôti).

Grillade de poulet

Akpesse

Poisson braise

Bloumevi

Tchintchinga

Tchintchinga emballé

À part les grillades, nous consommons aussi kanlanmi (poissons frit) ou elantoto (viande bouillie et frite).les grillages sont soit consommées comme des amuse-gueules (nou me dessi) ou accompagnées yébésséssi (la plupart du temps), friture…

Les pâtes (La base de l’alimentation togolaise)
La pâte de maïs et ses différentes préparations :-Éwokumé (farine cuite dans de l’eau). -Djemkumé (farine cuite dans une sauce tomate).-Émakumé (farine de maïs fermenté sans le son).-Com (farine complète de maïs fermenté, moulé dans des feuilles de maïs).-Ablo (légèrement sucré, cuit à la vapeur)-Akpan

Epo kome

Telibo

Moloukome (pate de riz)

Adowè (purée de haricot)

Pinon (rouge et blanc)

Fufu (igname, manioc et plantain)

Nb : la plupart des pâtes s’accompagnent de sauces (pimentées).

Bouillie (zogbon):
moulou zogbon (Bouillie de riz)

Aklui zogbon

Coco

Gougoube

Bouillie alangban

Tapioca

Akassan

Efio zonzon

Galidossi

Les beignets:
Gaou

Beignets de banane (”klako”)

Ahawoe

Botokoin

Pâté

Autres:
Timbani

Riz au gras

Couscous de fonio

Ayimolou

Yèkè Yèkè

Purée d’azinkokoui

Ragoût (patate douce djeteba,d’igname teba)

Galifoto

Kolonto

Lait caillé

Bli koloe

Atchomon

Coco râpé

Ahayué

Arachide grille

Koliko

Klui klui

Doyi

Veyi (haricot)

Concacada

Fromage (traditionnel)

Azi kokui

Kpedji gaou

Kponon ou pain (souclé ou edje)

Chips de banane plantain

Les boissons togolaises:
Sodabi.

Tchoukoutou.

Deha.

TchapkaloLes jus de fruits

Alangban

Jus de gingembre

Tamarin

Citron

Liha

Adidoyo

Nous allons développer ce répertoire ensemble car la cuisine n’est pas universelle. Un exemple très simple est la cuisson de riz, à ce jour je connais trois techniques différentes, pour des résultats légèrement différents. Donner une mesure fixe des ingrédients est le plus grand challenge mais nous allons le surmonter. Comme l’affirme « Introduction à la cuisine togolaise » la cuisine togolaise s’acquière en aidant les aînées à la cuisine “L’école de la vie n’a point de vacances” chez moi la cuisine n’ont plus. C’est pourquoi les mesures sont assimiles automatiquement avec le temps, nous « pesons » avec les yeux. Au marché il y a des mesure pour le mais, l’huile… mais a la cuisine on ajuste avec les yeux.”Qui n’observe rien n’apprend rien.“

Le résultat est très important :”Pas d’artifice en cuisine pour déguiser une nourriture sans goût.”. Le goût, l’odeur et la présentation sont importants comme dans toutes les gastronomies. Les plats togolais surtout les sauces ont un temps de cuisson de 120 à 180 min (du produit que nous ramenons du marché au produit servit). Il faut donc être très patient ” lentement mais sûrement car la patience est un chemin d’or” .

Une bonne cuisine, un bon ménage est le trophée de toute femme togolaise d’ou viennent les proverbes « A la cuisine et à la maison, on sait ce que vaut femme » et « Plus il y a de femmes a la cuisine, plus la soupe est bonne » ;Quelque soit la profession de la femme c’est un plaisir, une joie de voir sa famille heureuse autour d’un bon repas après une longue journée.

You may also like...

Laisser un commentaire